Aller au choix de la langue
Aller au champ de recherche
Aller à la navigation principale
Accès direct au contenu
Aller au bas de page

Prévoyance vieillesse en Suisse

Combinez les trois piliers pour votre solution de prévoyance personnalisée

La Suisse dispose d’une assurance vieillesse complète et performante, basée sur un modèle à trois piliers. Nous vous expliquons le concept en détail et vous donnons de précieux conseils pour votre solution de prévoyance personnelle.

En savoir plus sur la prévoyance

Contact

Service Line +41 848 845 453

1er pilier
Prévoyance étatique
 

Le 1er pilier vise la couverture des besoins financiers vitaux à l’âge de la retraite. Le 1er pilier comprend avant tout l’AVS (assurance vieillesse et survivants) et la prestation complémentaire.

2e pilier
Prévoyance professionnelle

Le 2e pilier contribue à maintenir le niveau de vie habituel. Les institutions de prévoyance (caisses de pension ou fondations collectives) gèrent le patrimoine.

3e pilier
Prévoyance privée
 

Par leurs avantages fiscaux et leurs opportunités de rendement, les versements dans le pilier 3a sont extrêmement attrayants. Le pilier 3b englobe toute autre constitution libre et à long terme d’un patrimoine.

Les trois piliers de la prévoyance

Le premier pilier

Le premier pilier vise la couverture des besoins financiers vitaux à l’âge de la retraite. Toutes les personnes qui ont versé des cotisations AVS et/ou perçu des bonifications pour tâches éducatives ou d’assistance peuvent prétendre à une rente AVS. Si la rente AVS ne suffit pas, les bénéficiaires de rentes de vieillesse dans le besoin peuvent solliciter des prestations complémentaires.

Cependant, le 1er pilier ne suffit généralement pas à financer une vie de retraité aisée, active et riche en soins.

Le deuxième pilier

Le deuxième pilier contribue à maintenir le niveau de vie habituel. Les institutions de prévoyance (comme les caisses de pension ou fondations collectives) encaissent les cotisations, gèrent le patrimoine et paient les rentes. Vous trouverez les prestations dans le certificat de prévoyance de votre caisse de pension.

L’idée sous-jacente est que cette pension, ajoutée à la rente AVS, représente environ 60% du dernier salaire perçu. Le problème vient du fait que l’espérance de vie ne cesse de croître et que les rendements des placements des caisses de pension sont inférieurs aux attentes. Par conséquent, les prestations ne cessent de diminuer. Il n’est possible de compenser ce déclin des prestations qu’au moyen de provisions supplémentaires.

Le troisième pilier

Les versements dans le pilier 3a sont encouragés par l’État au travers d’avantages fiscaux et par la Banque Migros par le biais d’un taux préférentiel. C’est pourquoi le retrait de capital du pilier 3a est soumis à des restrictions légales. L’avoir de prévoyance peut être investi dans des fonds stratégiques classiques ou durables attrayants, adaptés au profil d’investisseur, ce qui permet de participer à l’évolution du marché des capitaux.

Le pilier 3b englobe toute autre constitution libre et à long terme d’un patrimoine (p. ex. compte d’épargne, plan d’épargne en fonds, logement en propriété).

A-t-on besoin d’un troisième pilier?

La confiance dans l’AVS et les caisses de pension a diminué au cours des dernières années. De nombreux observateurs doutent que 60% du dernier salaire suffisent aux retraités pour maintenir leur niveau de vie. Des études montrent que pour les salaires supérieurs à CHF 85 000, le revenu des retraités peut être inférieur à 60% de leur dernier salaire. En tant que particulier, vous pouvez combler ces lacunes en investissant dans des produits de prévoyance (p. ex. compte prévoyance-épargne, fonds de prévoyance) ou dans des solutions adaptées à la prévoyance (p. ex. logement en propriété).

Planifier sa prévoyance

Quels sont mes revenus après le départ à la retraite?

CHF

Rachat 2e pilier

Quelle économie fiscale pour un rachat dans ma caisse de pension?

CHF